Le sprint est une course de vitesse qui nécessite un effort considérable. Usain Bolt est considéré par les observateurs comme le meilleur sprinteur. Pendant une décennie, le monde du sprint a été dominé par celui-là, qui pour plus d’un est de loin le meilleur sprinteur de sa génération et de tous les temps.

De sa biographie au sprint

Né le 21 août 1986 en Jamaïque, Usain Bolt est un athlète spécialiste du sprint. Il était très célèbre durant les années 2001 à 2017. C’est à Sherwood Content dans le district de Paroisse de Trelawny que Usain passe son enfance avec sa sœur et son frère. Entouré de leurs parents Wellesley et Jennifer Bolt qui sont gérants d’une épicerie dans la localité. C’est d'abord vers le football et le Cricket qu’il va exprimer son premier amour durant son enfance.

C’est suite à une rencontre annuelle des écoles de sa localité à laquelle Usain représente la sienne que son entraîneur découvre en lui d’énormes capacités athlétiques. Ce dernier va alors le convaincre d’abandonner le foot et le cricket pour l’athlétisme. C’est lors de son entrée au lycée William Knibb qu’Usain Bolt sera pris en charge par de grands noms de l’athlétisme jamaïcain qui vont l’encourager à travailler davantage. Il s’agit de Dwayne Barett et Pablo McNeil

Révélation au plan international

Durant l’année 2001, le petit Bolt qui jusque-là n’avait jamais été aussi loin de sa campagne va se voir représenter la Jamaïque en Barbade pour les championnats régionaux de juniors de la Caraïbe après avoir dominé les championnats nationaux des lycées à seulement 14 ans. Il s’en sort avec deux médailles en argent durant ce championnat.

A lire aussi  L'histoire folle et tragique de l'interdiction du saut périlleux lors des compétition de patinage artistique

Après un échec au Championnat du monde de la jeunesse en Hongrie, Usain Bolt va entrer dans la célèbre Fédération jamaïcaine d’Athlétisme qui s’entraîne à Kingston.

De 2003 à 2004, le jeune athlète ne va cesser de progresser et de gagner des titres. Nous pouvons citer, pour cette période, sa première place aux jeux CARIFTA, les 200 mètres qu’il remporte aux championnats du monde de la jeunesse de Sherbrooke.

Sa victoire en finale des championnats panaméricains juniors va braquer sur lui tous les regards et il sera à l’issue de la saison 2003 désigné étoile montante masculine lors des récompenses annuelles des athlètes. En 2004, après avoir une fois de plus, remporté des médailles aux jeux de la CARIFTA, une gêne à la cuisse va l’éliminer aux premiers tours des Jeux olympiques à Athènes après avoir manqué aux championnats du monde des jeunes à cause de cette blessure à la cuisse.

Courant 2005 à 2007, Usain Bolt va confirmer tout le bien qui est dit sur lui en remportant plus de 10 médailles tout en battant des records. D’ailleurs en 2005, il intègre le groupe entraîné par Glen Mills qui est composé de grands noms de l’athlétisme de ce temps-là. Citons Kim Collins et Dwain Chambers.

L’ère de suprématie mondiale

En 2008, Usain Bolt décide de participer à la course des 100 mètres, lui qui jusque-là ne courait pas en dessous de 200 m. Ce fut après avoir raté le 3 mai 2008 de deux centièmes de secondes de battre le record des 100 m détenu par son compatriote Asafa Powell qui est de 9 secondes et 74 centièmes.

A lire aussi  Les défis de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024

Il ne va pas attendre longtemps. En effet, le 31 mai de la même année, au meeting de New York, Usain Bolt bat le record de son compatriote et établit ainsi le nouveau record mondial aux 100 m en 9 secondes 72. Le 13 juillet, il établit encore un record pour les 200 m en l’effectuant à 19 s 67. Il devient la meilleure performance annuelle et le record de la discipline.

Pour les Jeux olympiques à Pékin, Bolt remporte un triplé en battant son propre record au 100 m. Il parcourt la distance en 9 s 69, temps que les spécialistes estiment qu’il aurait encore pu améliorer s’il ne s’était pas relâché durant les 20 derniers mètres.

Au 200 m, il bat le record de la discipline de deux centièmes de secondes. Il a achevé les jeux avec une troisième médaille en or en tant que troisième relayeur aux 4 fois 100 mètres. En 2009, il va survoler le sprint universel dans le 100 et 200 m. Outre les titres qu’il va gagner en Jamaïque, Manchester, Lausanne, c’est aux championnats du monde de Berlin qu’il va démontrer qu’il vient d’une autre planète. En effet, à la finale des 100 m, il va être le premier Homme à courir en 9 s 58 et faire 19 s 19 pour les 200 m.

En s'intéressant à son parcours, Usain Bolt est de loin le plus grand sprinteur de tous les temps.