Le combattant français Salahdine Parnasse et son entraîneur de longue date, Stéphane Chaufourier, ont dévoilé le salaire que KSW verse au Français. Ayant monté de deux catégories de poids pour tenter de devenir le premier triple champion de l’histoire du MMA, il a tenu bon pendant 5 rounds mais a été malheureusement vaincu à la décision unanime.

Après cet événement et vu le niveau exceptionnel de Salahdine Parnasse, de nombreux fans souhaiteraient le voir intégrer l’UFC. Cependant, le natif d’Aubervilliers et son équipe de l’Atch Academy ne semblent pas enclin à rejoindre l’organisation américaine, d’autant plus qu’il toucherait des chèques bien supérieurs à ce qu’il pourrait gagner à l’UFC.

  • Plus de 100 000 € par combat chez KSW ?
  • Parnasse, une star déjà confortablement installée chez KSW
  • Un choix entre rester chez KSW ou rejoindre l’UFC pour le futur

Le 3 octobre 2022, Stéphane Chaufourier, alias « Atch », l’entraîneur et manager de Salahdine Parnasse, a évoqué leurs gains financiers lors d’une interview. Sans donner de chiffre exact, Atch avait fait comprendre chez AB Show l’année dernière que Parnasse gagne beaucoup chez KSW : « Je veux sécuriser Salahdine. Chez KSW, on est très bien payé. Je ne dis pas un petit plus, c’est nettement plus. »

Lors de son dernier combat contre Bartosinski, le natif d’Aubervilliers aurait ainsi touché bien plus qu’il ne pourrait en gagner à l’UFC s’il devait y signer. Si nous partons des mots d’Atch qui insiste sur le « nettement plus », on peut penser que ses gains se situent autour de 100 000, voire 200 000 €.

A lire aussi  Soirée exceptionnelle de boxe à Riyad : Deontay Wilder et Anthony Joshua en vedette

Parnasse, une star déjà confortablement installée chez KSW

Salahdine Parnasse n’a que 26 ans et il semble déjà bien établi chez KSW où il a connu de beaux succès. Dernièrement, il a exprimé son désir de prendre sa revanche contre Adrian Bartosinski dans une interview avec Ilies Mkt, suite à sa performance au KSW 89.

Il y a également des rumeurs concernant les montants gagnés par le combattant français, certains évoquent un minimum de 100 000 € par combat. L’UFC étant réputé pour ne pas payer généreusement ses athlètes, surtout lorsqu’ils ne sont pas les têtes d’affiche de la discipline, cela expliquerait sans doute le choix de Parnasse de rester au sein de l’organisation polonaise.

Un choix entre rester chez KSW ou rejoindre l’UFC pour le futur

Avec la fin de son contrat avec l’organisation polonaise qui approche, Salahdine Parnasse aura le choix de où il souhaite signer. Peut-être à l’UFC si l’on suit les plans d’Atch pour son protégé : « Le but, c’est de le sécuriser. Et une fois que je l’ai sécurisé et qu’il a pris de la maturité au combat, on est en sécurité. Maintenant, on est dans la cour des grands chez KSW. »

Il est intéressant de noter que malgré sa défaite contre Adrian Bartosinski lors du KSW 89, Salahdine Parnasse continue de bien se porter financièrement. Le combattant français devra donc peser le pour et le contre avant de prendre une décision concernant son avenir professionnel, entre rester au sein de KSW ou tenter sa chance dans l’octogone de l’UFC.

Les revenus impressionnants de Salahdine Parnasse témoignent de son succès et de son talent en tant que combattant de MMA. Bien que certains fans aimeraient le voir intégrer l’UFC, il semble pour l’instant plus avantageux pour lui de poursuivre sa carrière chez KSW. Les prochains mois pourraient être déterminants quant à l’avenir de ce jeune athlète prometteur.

A lire aussi  Manny Pacquiao contre Buakaw : le choc des légendes se tiendra le 20 avril 2024