Le rugby est un sport qui déchaîne les passions chez un large public. Avec la fougue et la rage de vaincre qui s'en dégage, les records au sein de cette discipline sportive ne manquent pas. L'un des exercices de prédilection demeure incontestablement le drop. Il est prisé par les spectateurs et demande une technique particulière pour être correctement exécuté. Dès lors, il est intéressant de découvrir quel est le record du plus long drop de l'histoire du rugby.

Ce qu'il faut savoir sur le drop en rugby

De la définition à sa fonction, le drop présente plusieurs facettes.

Définition du drop

Par définition, le drop fait référence à un coup de pied donné à un ballon de rugby pour lui conférer plus d'amplitude. En d'autres termes, pour effectuer un drop, il faut lâcher le ballon de ses mains, attendre qu'il rebondisse une fois au sol, et ensuite le frapper d'un coup de pied. Il s'agit d'un véritable geste technique en rugby à XV qui permet de réaliser de belles performances. Encore désigné par le terme de drop kick, ce geste technique est apparu pour la première fois en 1845. Depuis lors, il n'a pas cessé de faciliter les victoires au cours des rencontres de rugby.

A lire aussi  Que devient Serge Betsen, l'ancien rugbyman du XV de France ?

Les spécificités du drop goal

Au rang des avantages octroyés par le drop figure sans nul doute le fameux drop goal. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un drop spécifique qui permet de marquer des points lors d'une confrontation. Dans ce cadre, il est question de réaliser le drop en direction des poteaux adverses. Si d'aventure la trajectoire est bien effective entre lesdits poteaux, il y a alors des points pour l'équipe ayant réalisé le drop.

Il faut aussi mentionner que le drop goal peut être effectué au cours du match. Il suffit que le joueur sente qu'il est en mesure de le faire pour le réaliser. Le cas échéant, il est possible de réaliser un drop goal après avoir obtenu une faute. À ce jour, un record incroyable est enregistré dans le rugby, à savoir le drop le plus long de l'histoire.

Le record du plus long drop de l'histoire

Pour tous les amateurs de rugby, le drop est un exercice qui suscite énormément d'admiration.

Un exploit datant de 1932

À la question de savoir quel est le plus long drop de l'histoire, il faut remonter à bien longtemps pour dénicher la réponse. En effet, ce n'est pas un fait contemporain, mais plutôt une prouesse remarquable réalisée en 1932.

Le drop le plus long de l'histoire a été enregistré lors d'une rencontre inédite. Celle-ci opposait l'équipe d'Afrique du Sud à celle de l'Angleterre. Ce mérite revient à Gérard Hamilton, membre du XV de l'Afrique du Sud, qui est rentré du même coup dans les annales du rugby mondial.

A lire aussi  Quel est le plus gros score de rugby ?

La reconnaissance mondiale du drop le plus long de l’histoire

L'exploit est de plus retentissant puisqu'il semble inimaginable de réaliser un tel drop. Il a effectué un drop estimé à 77.7 mètres. Cela risque d'être fort compliqué de réitérer un tel exploit. Il faut remarquer que même les joueurs les plus chevronnés de l'ère moderne ne parviennent qu'à atteindre la barre des 70 mètres. Pourtant, les équipements mis à leur disposition sont bien plus performants que jadis. D'où la notoriété attribuée à ce drop exceptionnel.

Par ailleurs, le record du plus long drop de l'histoire du rugby a fait tellement sensation qu'il a glané une prestigieuse récompense. Il est à juste titre inscrit à ce jour dans le fameux livre des Records Guinness, regroupant les records du monde.

Un autre record du drop en rugby

Il est évident que la stratégie incluant le drop a permis de réaliser des exploits dans l'histoire du rugby à XV. Au rang de ceux-ci figurent quelques rencontres palpitantes. Il y a par exemple la rencontre entre l'Afrique du Sud et l'Angleterre lors de la coupe du monde 1999. Un autre record a été enregistré, à savoir celui du plus grand nombre de drops goal au cours d'une rencontre. C'est le Sud-Africain Jannie de Beer qui réalisa l'exploit de mettre 5 drops en à peine trente minutes.

En définitive, le drop demeure au cœur de l'histoire du rugby à XV.