Au sein du monde sportif, chaque équipe se distingue par ses couleurs. Lorsqu’il s’agit de l’équipe de football des Pays-Bas, la référence à la couleur orange est rapidement associée à cette sélection nationale. Mais qu’est-ce qui fait que l’Orange mécanique arbore une telle teinte lors de ses compétitions ? Plongeons dans l’histoire et les traditions néerlandaises pour répondre à cette interrogation.

Des origines royales : le lien avec le règne

Tout commence au XVIe siècle, lorsque Guillaume Ier de Nassau, dit « Le Taciturne », devient le principal leader de la révolte des Provinces-Unies contre le pouvoir espagnol. Il fonde alors la Maison d’Orange-Nassau, qui reste aujourd’hui encore la dynastie régnante aux Pays-Bas. Le clan familial se constitue autour de figures emblématiques qui jouent un rôle historique majeur pour ce pays européen, vouant un véritable culte auprès de sa population.

C’est donc en référence à cette filiation historique et royale que les sportifs néerlandais choisissent d’arborer la couleur orange lorsqu’ils représentent leur pays. En transposant ainsi la symbolique oranje sur le terrain sportif, les athlètes rendent hommage à leur patrimoine national, tout en insufflant un sentiment d’appartenance et de ralliement auprès des supporters néerlandais.

L’intégration de l’orange aux autres équipes sportives du pays

Si la « Oranje », comme disent les Néerlandais, est intimement liée au football, il convient de souligner que cette nuance se retrouve également dans d’autres disciplines sportives. Par exemple, l’équipe nationale de hockey sur gazon, double championne olympique et nonuple championne du monde, porte une tenue principalement orange lors de ses matchs officiels.

A lire aussi  Les origines du choix du nombre de joueurs dans le football : 11 joueurs sur le terrain

De même, les représentants néerlandais en sports individuels tels que l’athlétisme ou la natation arborent souvent un maillot aux couleurs de leur pays. Et si l’hymne national, le «Wilhelmus», ne fait pas explicitement référence à la couleur orange, celle-ci demeure présente dans les cœurs et les esprits dès qu’il s’agit de soutenir leurs athlètes sur la scène internationale.

Une identité nationale exportée au-delà des frontières

La popularité de cette teinte symbolique a rapidement franchi les limites géographiques pour s’imposer comme un emblème distinctif des Pays-Bas dans son ensemble. Ainsi, au cours du siècle dernier, plusieurs marques et entreprises néerlandaises ont choisi l’orange comme coloris principal pour incarner leur identité visuelle, contribuant ainsi à renforcer ce lien étroit entre la nation et sa célèbre couleur.

Le rapport avec d’autres éléments culturels

Le roi et la fête nationale

Au-delà du sport, la couleur orange est également présente lors de célébrations officielles et fêtes populaires. Plus précisément, c’est lors de l’anniversaire du souverain en titre que cette teinte prend toute son ampleur. Le Roi Willem-Alexander, actuel monarque des Pays-Bas, a ainsi eu droit, le 27 avril 2013, à une immense vague « orange » pour marquer son accession au trône. Cette tradition perdure encore aujourd’hui avec la fête nationale du «Koningsdag» («Jour du Roi»), durant laquelle les rues néerlandaises se parent fièrement de cette couleur.

Le symbole d’un pays accueillant aux visiteurs

L’ambiance festive qui règne lors de ces événements renvoie également à un aspect profondément ancré dans la culture néerlandaise : le sens de l’hospitalité et de l’accueil. Ceci s’exprime souvent dans la volonté de partager cet esprit « oranje » avec les étrangers venus découvrir le pays, créant ainsi des moments de convivialité et d’échange autour d’une couleur qui rassemble et unit.

A lire aussi  Les scandales marquants qui ont secoué le monde du football

Une couleur qui transcende les générations et les catégories sociales

Au fil des décennies, les différentes équipes ayant composé l’équipe de football des Pays-Bas ont perpétué cette tradition de porter haut les couleurs oranje. Ainsi, chaque génération de joueurs a contribué non seulement à la richesse sportive nationale, mais aussi à consolider cet héritage culturel transmis de génération en génération.

De Johan Cruyff à Virgil van Dijk, en passant par Dennis Bergkamp et Arjen Robben, les sportifs néerlandais se montrent fiers d’afficher leur appartenance à la patrie grâce au maillot orange qui les habille. De plus, l’adhésion du public aux performances des équipes nationales engendre souvent un effet rassembleur entre les différentes classes sociales, brisant les clivages pour ne former qu’une seule et même entité : les Pays-Bas unis derrière leurs représentants.

L’histoire continue avec l’équipe féminine de football

Ces dernières années, une nouvelle page de l’héritage orangé s’est écrite avec le succès grandissant de l’équipe féminine de football des Pays-Bas. Fondée en 1971, cette sélection a atteint de nouveaux sommets lors de l’Euro 2017 en remportant son premier titre majeur, puis en décrochant la seconde place de la Coupe du Monde 2019, confirmant ainsi la popularité et la compétitivité du football féminin sur la scène internationale.

Bien entendu, l’équipe féminine porte elle aussi les couleurs oranje, prolongeant ainsi la tradition initiée par leurs homologues masculins et contribuant ainsi à renforcer ce lien indéfectible entre la nation et sa couleur emblématique.